Lecture·Livre·See Lisa

La mémoire du thé – Lisa See

41zsjf9m0nl._sx195_

 

 

 

Titre: La mémoire du thé
Auteur: Lisa See
Titre original: The Tea Girl of Hummingbird Lane.
Éditeur:  J’ai Lu
Nombre de pages: 511
Adaptation:

Résumé:

Sud-ouest de la Chine, années 1990.À la Source de Printemps, sur le mont Nannuo, la culture du thé rythme la vie des habitants depuis toujours. Loin de connaître les progrès sans précédent qui se propagent au reste du pays, les Akha perpétuent des méthodes de récolte archaïques et des principes religieux très strictes. Li-yan, première personne de sa famille à savoir lire et écrire, rejette les traditions qui ont jusqu’alors façonné son existence. Sur le point de débuter la formation qui fera d’elle la prochaine sage-femme de la vallée, elle décide de poursuivre ses études malgré les réticences de la communauté. Malheureusement, lorsqu’elle doit faire face à une grossesse non désirée, la loi akha tombe, et Li-yan n’a d’autre choix que tout abandonner – jusqu’à son enfant, qu’elle dépose sur les marches d’un orphelinat, accompagnée d’une galette de thé. Les années passant, le souvenir de cette tragédie la hante, tandis qu’à des milliers de kilomètres, une jeune femme se lance à la recherche de ses racines…

 

Critique:

Avec ce roman nous sommes plongés en Chine, dans la vie d’une minorité ethnique: les Akha. Dans un premier temps, on va découvrir leurs traditions et croyances. On va suivre plus particulièrement Li-yan, qui va suivre des études mais en même temps s’éloigner des traditions. C’est toujours très intéressant de découvrir une culture. Ça peut parfois remettre en question nos habitudes. Dans le cas des Akha, c’est aussi intéressant de voir comment des minorités ethniques peuvent s’adapter au monde moderne.

La vie des Akha est rythmée par la culture du thé. C’est essentiellement grâce à ces récoltes qu’ils vivent. Ce livre nous emmène à la découverte du thé: de la récolte à la dégustation en passant par la fermentation, pour l’usage quotidien des moins fortunés aux connaisseurs. Je ne peux pas en dire d’avantage sur l’importance du thé pour la communauté de Li-yan sans vous spoiler une partie de l’histoire, mais en tout cas, ça m’a donné envie de faire plus attention aux saveurs du thé.

Comme dit dans le résumé du livre, Li-yan va tomber enceinte mais sera contrainte d’abandonner son enfant. Celui-ci sera adopté par un couple américain. Beaucoup d’enfants chinois sont abandonnés (et parfois adoptés) à cause de la politique de l’enfant unique établie en Chine: avoir un deuxième enfant peut entraîner une lourde amende que la plupart des familles ne peuvent pas se permettre. Le livre va évoquer cette politique mais va plus mettre l’accent sur l’adoption: les enfants d’origine chinoise adoptés par des parents « blancs ». Comment se passe la vie de ces enfants abandonnés entre discrimination, recherche d’identité et d’affection?

En conclusion, comme vous avez pu le remarquer ce livre aborde plein de sujets intéressants. J’ai adoré ce livre riche en émotion qui m’a fait voyager en Chine: je l’ai d’ailleurs dévoré en quelques jours. Je vous le recommande vivement!

 

2 commentaires sur “La mémoire du thé – Lisa See

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s