Un avion sans Elle – Michel Bussi

un avion sans elle

 

 

Titre: Un avion sans elle
Auteur: Michel Bussi
Titre original: –
Traducteur: –
Éditeur: Pocket
Nombre de pages: 576
Adaptation:

Résumé:

Lyse-Rose ou Emilie ?
Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule.

Dix-huit ans plus tard, un Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule.
Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu’à ce que les masques tombent.
Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?

 

Critique:

J’ai bien aimé ce livre car on bascule entre le présent et le passé avec la lecture du cahier du détective et on découvre tous les éléments de l’enquête en même temps que Marc, le lecteur du journal. L’enquête se déroule à la fois dans le passé: Crédule racontant son enquête qu’il n’a pas eu le temps de finir, et dans le présent: Marc voulant absolument trouver qui est Lily, va se mettre à lire le journal de Crédule pour mener lui même son enquête.

L’histoire est vraiment sympa, je ne lis quasiment jamais de policier, mais celui-ci m’a plût car c’est une enquête déjà faite qui est racontée mais non résolue. La résolution se fait à cause d’un besoin urgent de réponses et d’évènements inhabituels.

Pour les personnages, je les ai trouvé attachants surtout Marc, le potentiel frère de Lilly. Je dis bien « Potentiel » car on ne sait pas de quelle famille est Lilly (celle de Marc ou l’autre). Cette ambiguïté rend Marc encore plus attachant, on partage sa frustration et son doute: aime-t-il Lilly comme une sœur ou comme une petite amie? Il a besoin de réponses.

Je recommande vivement ce livre! Il est sympa et rapide à lire. Depuis le temps que j’entends parler de Michel Bussi, je ne suis pas déçue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s