Lecture·Levy Marc·Livre

L’étrange voyage de Monsieur Daldry – Marc Levy

L'étrange voyage de Monsieur Daldry

 

 

Titre: L’étrange voyage de Monsieur Daldry
Auteur: Marc Levy
Titre original:
Éditeur: Pocket
Nombre de pages: 352
Adaptation:

 

Résumé:

De Londres à Istanbul, il l’accompagne dans un étrange voyage initiatique… À la fête foraine de Brighton, une voyante prédit à Alice qu’à l’issue d’un long voyage et de sept rencontres, elle trouvera l’homme qui la cherche depuis toujours. Étrange prémonition… pourtant, M. Daldry, son excentrique voisin de palier, l’encourage à partir. Ils se connaissent à peine et voilà le duo qui s’envole pour Istanbul. Des bazars étincelants jusqu’aux rives du Bosphore, menant une enquête surprenante à travers les vieilles ruelles de la cité, Alice et Daldry assemblent les pièces d’un puzzle qui, révélant peu à peu les secrets d’un passé enfoui, décidera de leur avenir.

 

Critique:

Ça faisait un moment que je n’avais pas lu de Marc Levy. J’ai donc décidé dans lire un pendant mes vacances. Ceux sont en règle générale des livres faciles à lire. Celui-ci n’a pas dérogé à la règle. Je l’ai lu rapidement: j’ai aimé l’histoire et les personnages sont attachants.

J’ai cependant quelques remarques négatives. J’ai trouvé le début-milieu du livre un peu long dans le développement de l’histoire pour une fin trop rapide. C’est comme si Marc Levy savait comment l’histoire finirait mais qu’il ne savait pas comment amener ses personnages à cette fin. J’aurai préféré qu’il accélère le milieu et rallonge la fin.

Vers la deuxième moitié du livre, je n’ai pas aimé la partie épistolaire. J’ai trouvé cela bizarre de continuer le roman comme cela. J’ai bien compris que c’est pour garder le lien entre Alice et M. Daldry mais j’avais la sensation qu’on perdait une partie de l’histoire. C’est d’ailleurs peut-être l’une des raisons pour laquelle la fin est passée trop vite.

Je reste cependant satisfaite de ma lecture, c’est un Marc Levy qui passe très bien. J’ai découvert le monde des senteurs: je ne fais pas trop attention à mon odorat mais je vais peut-être plus l’écouter, il peut me réserver des surprises. J’ai découvert aussi une infime partie de l’Histoire de Turquie, que j’ai pu approfondir avec des recherches. En tant que livre sans prise de tête, je vous le conseille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s