Colombani Laetitia·Lecture·Livre

La tresse – Laetitia Colombani

41li1kletjl-_sx339_bo1204203200_

 

Titre: La tresse
Auteur: Laetitia Colombani
Titre original:
Éditeur: Grasset
Nombre de pages: 224
Adaptation:

 

Résumé:

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

Critique:

Ce roman est une belle leçon, c’est pourquoi je m’empresse de faire cet article!

C’est l’histoire de 3 femmes que rien ne les lie. L’une est en Inde avec sa fille, une autre en Sicile et la dernière au Canada. La première lutte pour l’éducation de sa fille, la deuxième se bat contre des problèmes financiers, et la troisième veut vaincre la maladie. A cause de leur maleur, on va découvrir le lien qui les unis et qui va leur donner le courage d’avancer. Ces femmes sont touchantes et leur histoire est émouvante. On ne veut qu’une chose: qu’elles s’en sortent!

En essayant d’être un peu plus objective, c’est une histoire très intéressante. On peut voir la différence de culture qu’il y a notamment entre l’Inde et le Canada (ce n’est pas  forcément négatif). Mais pas qu’au niveau culturel, il y a un vrai gap au niveau de l’éducation et de la richesse entre le Canada et l’Inde avec en particulier les Intouchables (là c’est négatif). Au début j’ai trouvé ça bizarre d’avoir ces 3 histoires en parallèle avec aucun lien apparant mais au final c’était super intéressant pour voir ces différences. Le seul petit bémol, c’est que j’aurai aimé un dernier chapitre ou une autre fin pour le dernier chapitre en Inde. Pour les autres personnages, j’ai bien remarqué la transformation du temps des verbes en futur, mais pas pour l’histoire en Inde: j’aurai aimé savoir ce que cette femme et son enfant deviennent.

J’ai trouvé amusant les poèmes de l’auteur qui coupent les histoires, ça faisait presque une quatrième histoire mais sous un autre format: celle de l’auteur face à ces problèmes lors de l’écriture du livre.

En conclusion, « La tresse » est un livre que je vous recommande sans hésitation. Il est à la fois bouleversant et inspirant. A acheter au plus vite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s